Archives pour la catégorie Cuisine

Consommons et préparons avec les saisons !!!

Depuis ce 24 Février 2022, le premier ministre Monsieur Patrick Achi a interpellé les populations sur la cherté de la vie :

« Nous assistons ici et là à des renchérissements de prix de certaines denrées sur les marchés. Cette flambée de prix, due à des facteurs extérieurs, impacte de nombreux pays. Mais ce n’est pas pour autant que le gouvernement va rester indifférent aux souffrances des populations. Vous avez souhaité rencontrer le gouvernement afin d’échanger et trouver les voies et moyens nous permettant de trouver des solutions pour juguler ce phénomène et alléger les peines éprouvées par les ménages »

Monsieur le Premier ministre PATRICK ACHI

Pour ma part, je pense que nous devrions également varier nos menus alimentaires, mais aussi consommer plus local et de saisons.

Effectivement en Côte d’Ivoire et partout dans le monde, nous avons l’habitude de manger toujours les mêmes plats, légumes et fruits par goût ou lassitude de changer le quotidien.

Des menus bien routinier, hors produits de saisons, comme : les grillades qui sont du mardi, le vendredi du poisson, le dimanche un bon foutou….Une routine qui n’est pas vraiment bonne pour notre santé, car notre corps pour être immunisé à besoins de vitamines et de nutriments différents pour fonctionner correctement.

Source : l’intelligent d’Abidjan

C’est pour cela que en consommant de saison, nous y gagnons sur 3 points très positifs qui sont économiques, nutritionnels et écologiques.

Tout d’abord les avantages nutritionnels :

– Plus de goûts

– Cueilli à maturité

– des fruits et des légumes gorgées d’eau

– des fruits et legumes plus riches en glucides et qui contiennent un peu plus de calories.

– des vitamines complètes, naturels, non congelés….

Avantages écologiques :

Des légumes et fruits produits sans apports de lumières, de chaleurs, d’engrais de croissance, car de saisons ils poussent avec le climat local et non dans des conditions de récoltes non mûrs, de serres, transportés par bateaux, ou avions….moins de pollution dans le transfert des produits.

Directement du producteurs aux consommateurs.

Et le dernier avantage et pas des moindres est économique :

Les fruits et légumes de saison coûtent moins chers à l’achat car ils sont produits naturellement et en grandes quantités quand c’est leur saison.

Hors saison s’ajoute des frais de transports, de productions beaucoup plus coûteuse.

L’offre étant largement supérieur à la demande, les prix des fruits et légumes de saisons restent toujours plus bas.

Quels sont nos produits de saisons ? Et quels sont les mois de productions de ses fruits et légumes ?

Avant tous, il faut savoir que en Côte d’Ivoire, nous avons 3 saisons :

Grande saison des pluies de Avril à Octobre :

Saison sèche de Fin Novembre à Fin Février

Les petites saisons des pluies ( qu’on surnommé aussi petite pluie des mangues) en Mars et en Novembre

Source : lepetijournal

Pour tous connaître, vous référez pour les différents fruits et légumes correspondants à chaques mois de l’annee sur l’affiche plus haut ⬆️. Cette liste restant exhaustive.

Voilà, j’espère que vous avez aimé cette article et que désormais vous consommerez plus de saison !!!

Mawa MC Queen – Créatrice culinaire

Et bien en voilà une découverte !!!

Et oui nos qualités, cultures et cuisines s’exportent internationalement, mais également dans le luxe made in USA😍 plus que notre accueil et notre personnalité, tous notre art réside dans une simplicité logique.

Aujourd’hui je vais vous présenter une chef cuisinière d’exception, Mawa MC Queen.

Source Instagram

D’origine ivoirienne, elle est Aujourd’hui à la tête de ses propres cuisines dans les montagnes rocheuses du Colorado.

Son histoire est faite de passion et le don du hasard. 

Née en Côte d’Ivoire en Afrique et élevé à Paris, en France, la première introduction de Mawa au monde culinaire s’est faite très tôt en tant qu’aînée de 11 frères et sœurs.

Avec pour exemple maternelle le besoin du travail sans relâche, elle est aujourd’hui propriétaire de 3 restaurants dans le colorado, dont une crêperie, d’un service de restauration en vol sur des jets privés au départ d’Aspen et d’autres aéroports à proximité, des cours de restauration et de cours de cuisine privés, ainsi qu’un service de prise en charge et de dépose des repas au restaurant.

Une réussite fulgurante et magnifique de simplicité et de logique finalement, qui aujourd’hui à permis à Mawa de lancer sa propre gamme de granola végétaliens et sans gluten appelée Mawa’s GrainFreeNola. 

Dans chacune des trois saveurs alléchantes, Mawa n’utilise que des noix et des graines biologiques et les adoucit avec des dattes Medjool et du sirop d’érable pur du Vermont. En plus de la faible teneur en sucre.

Pris sur M6

Ayant vécu sur trois continents : l’Afrique, l’Europe et l’Amérique du Nord, ses influences culinaires dans chacun des lieux où elle a vécu sans ressente.

Mawa décrit sa cuisine comme  » une fusion du monde avec un héritage français et africain. »

Commençant en tant qu’employé dans une chaîne de restaurants américain, elle est muté à Aspen. Pendant 10 ans, elle travaille sans relâche sans réellement s’épanouir dans la cuisine qui est son leitmotiv principal dans la vie.

C’est par le plus grand des hasards, lors d’un repas privé, où elle a sauvé les meubles comme on dit, qu’elle se fait remarqué, et s’ensuit d’autres repas en chef privé, pour ouvrir à la fin, 1, puis, 2 et tous ce que on lui connaît aujourd’hui.

Pourquoi j ai décidé de vous parlez d’elle aujourd’hui ?

Elle vient d’être sacré Meilleur chef de la région des montagnes du Colorado. Et il faut savoir également que c est la seule entrepreneur noir américaine possédant des restaurants à Aspen, d’où une double victoire pour cette girl power qui rêvait des U.S.A.

Instagram

Mawa’s Kitchen sert des plats inspirés du monde.

 D’une salade de nouilles thaïlandaises à des trempettes artisanales du Moyen-Orient, c’est l’un des endroits les plus populaires de la région. Il a vu des tonnes de célébrités, et Mawa a même révélé qu’elle était répertoriée comme l’un des meilleurs restaurants d’Aspen par un guide de voyage asiatique super exclusif. En plus de tout cela, ses prix sont très raisonnables.

Ses crêpes à emporter sont devenus également le must to be de Aspen, avec des compositions simples ou raffinés on approche des 120 dollars pour la plus luxe.

Toujours avec une qualité irréprochable de qualité, c’est comme cela que toutes ses aventures ont commencé….et on lui souhaite encore plus de réussite pour l’avenir.

Instagram

Pour plus d’informations :

Instagram : https://instagram.com/mawaskitchen?utm_medium=copy_link

Site Web : Mawa kitchen

Vous avez aimé cette article ?

Alors n’hésitez pas à le partager, le liker, et me donner vos commentaires. Merci à ceux qui le feront et bonne lecture.

Nos grands chefs de cuisine Africaine

Aujourd’hui, je vous propose de faire un petit tour culinaire sur notre continent l’Afrique, et plus précisément en passant par ses grands chefs de l’Ouest, du centre et du Sud.

Je vais vous parler d’eux, vous présenter leurs plats signatures ou leurs desserts signatures ( si j’en trouve car ils ne sont pas nombreux), dans un top 6.

Comme dans mes précédents articles sur la cuisine Africaine, je le répète encore et encore, que nous regorgeons de produits naturels, sains, et surtout très riche en bienfaits santé !!! Un atout majeur à ne pas négliger.

Jusqu’y ici assez méconnus ( sauf pour la cuisine d’Afrique du nord, comme le Maroc qui est assez connus du monde ), elle gravie petit à petit les marches de l’excellence, en mêlant tradition et modernité, avec des produits goûteux aux saveurs méconnus d’un large public.

Au-delà du Mafé, du Ndolé, ou de l’Attiéké, pour ne cités que ceux-là, vous allez entrer dans un véritable univers de sensations de découvertes, de revisites de classiques plats Africain, d’une Afrique mystérieuse qui laisse entrouvrir ses saveurs subtiles et une magnifique maîtrise de ses produits.

Sources photos : http://www.beeso.fr et Africa Top Success

Pour le Top 3, le classement est très serré, avec des génies culinaire tels que Mory Sacko, Loïc Dablé et Dieuviel Malongo.

Commençons par Mory Sacko🇲🇱🇲🇫🇸🇳, qui c’est fait remarquer dans l’émission culinaire « Top chef » lors de sa onzième édition. N’ayant pas gagné cette saison 2020, il ouvre malgré tous son 1er restaurant le MOSUKE en référence au 1er et unique samouraï noir du japon !!!

« Français, d’origine Malienne et passionné du Japon, le Chef souhaite vous faire découvrir son univers à travers un voyage culinaire entre l’Afrique, le Japon et la France. Avec MoSuke, Mory Sacko propose la cuisine qu’il aime : plurielle, délicate, créative, à la croisée des influences et des territoires qui sont les siens. » Mosuke restaurant.

Cela lui a valu de décrocher sa 1 ère étoile au guide Michelin du haut de ses 21 ans, avec un plat signature : «  Le plat qui a marqué nos inspecteurs : Picanha de bœuf, sauce maté au Tamarin
Une pointe de rumsteak de bœuf macéré au beurre de karité, moelleuse et juteuse, légèrement marbrée et cuite saignante a cœur, garnie de fins pétales d’arachide croustillant et servie dans une sauce soyeuse au goût de maté doux, entre thé et café, donnant une légère amertume torréfiée… Le tout est complété d’arômes de tamarins acidulé. Le produit est bien mis en valeur : une vraie réussite.
 » Le guide Michelin

Le voici ci-dessous, le plat signature :

La médaille d’argent reviens à notre ivoirien de cœur Loïc Dablé🇨🇮💯 !!!

Avec son parcours tumultueux, qui lui a fait passer par des écoles prestigieuse, des cuisines d’hôtels, des restaurants réputés, un détour par Londres et au Gabon, où il fût un des membres du jury de l’émission « Star chef » qui est un concours de cuisine panafricaine, il reste qu’il se distingue par sa créativité, son perfectionnisme et son talent à proposer une nouvelle définition de la gastronomie africaine.

Précurseurs des associations inédites comme le mariage subtil du bissap et des trompettes de la mort, où de un de ses plats vedettes  » ignames farcis à la sardine tomatée, huile d’olive au cacao en pipette «  … , Loïc Dablé n’hésite pas à aller là où on ne l’attend pas.

Aujourd’hui à 37 ans, il reste avec son groupe Loïc Dablé, un précurseur pour mettre en avant les saveurs d’Afrique avec les subtilités de la gastronomie française, et même si il lui arrive d’enfiler son costume de Business Man, il reste que la cuisine sera toujours sa 1ere passion.

Je vous propose de découvrir sa recette de « Caille rôtie au bissap blanc farcie aux trompettes de la mort » que vous pouvez essayer de réaliser.

recette-du-chef-loic-dable-caille-rotie-au-bissap-blanc-farcie-aux-trompettes-de-la-mort/

Le prophète ( comme le surnomme Mme LeFigaro) de la cuisine Afro-fusion et qui arrive en 3ème position, n’est plus à présenter, c est Dieuviel Malonga.

Il s’est fait connaître du grand public en participant à l’édition 2014 de l’émission « Top Chef » sur TF1, par la suite un enchaînement de réussite , finaliste du Basque Culinary World Prize en 2018 et lauréat Forbes 30 under 30 !!!

Sa cuisine est une fusion de cuisine allemande, africaine et française

Celui-ci nous dit :

« MON AMBITION EST D’ÉCRIRE UNE NOUVELLE PAGE DE LA GASTRONOMIE AFRICAINE. » ce confiait-il à Jeune Afrique.

Malonga a débuté sa carrière dans trois restaurants étoilés Michelin en Allemagne: Schote, Life et Aqua et en 2016, il lance « Chefs in Africa », un réseau professionnel numérique. Et en 2020, il se confie au journal  » le monde » pour l’ouverture de son 1er restaurant à Kigali au Rwanda :

«  Ce n’est pas un restaurant, c’est un « laboratoire culinaire ». Dieuveil Malonga, 28 ans, insiste sur la nuance. »

Son talent n’étant plus à démonter, je vous propose de découvrir son plat signature et son dessert signature, qui sont :

Homeland Crevettes de l’île Maurice marinées dans un mélange d’épices malienne, caviar du Kenya à base de quinoa, mangue, brioche d’herbes vertes, gingembre, avocat et sauce zoulouJeune Afrique

Un plat assez puissant avec le fumé très marqué du quinoa qui s’apaise sous l’effet acidulé/sucré et chargé de parfums des condiments à la mangue, à l’avocat sans oublier la sauce zoulou à base de tomate séchées et d’épices.

la-talentueuse-cuisine-afro-fusion-de-dieuveil-malonga

Une véritable découverte gustative avec ce plat signature.

Et pour son dessert signature des explosions de saveurs avec son « My African Dream ».

« C’est un mélange de saveurs et de couleurs,où le crumble de farine de manioc rencontre la vanille du Nord-Kivu,les mangues camerounaises,les fruits de la passion, les cacahuètes et le fonio blanc du Fouta-Djalon(le fonio est une céréale cultivée en Afrique de l’ouest). Ce plat imite les courbes du continent africain. » Jeune Afrique.

On continue notre article avec notre top 4,5 et 6, et des talents encore et encore!!!

Une ivoirienne 🇨🇮 (et oui ) pour notre 4ème position, Chef Christelle Vougo-Anet aussi appelé ici à Abidjan la « Celebrity chef »,

Ayant baigné dans la restauration toute sa vie, elle était prédestiné à être comptable, de par sa formation professionnelle. Pourtant la passion, la curiosité et sa sensibilité naturelle pour la gastronomie ont pris le dessus sur tous. Venant d’une famille de restaurateur, elle confirme pendant 5 ans, son engouement à la cuisine,dans le restaurant familiale.

Forte de sa petite expérience, elle s’envole avec son époux le Chef Anet, pour les États-Unis, où elle y fait ses armes dans les cuisines et salles de restaurants à travers tous le pays. En 2016, elle ouvre avec son mari avec qui elle s’associe, son 1er restaurant à Atlanta, et en 2011, démarre l’aventure ivoirienne, et ouvrent 3 superbes restaurants sur Abidjan :

le NORIMA ( meilleur restaurant américain), le SAAKAN ( envoûtante découvertes gustative africaine) et Le MONDIAL ( gastronomie, élégance dans les plats et une belle explosion de saveurs en bouche).

Le SAAKAN et le MONDIAL placent le couple d’artistes culinaires en plein cœur de la rigueur dans l’art d’innover pour offrir un voyage sensationnel, où les saveurs et les goûts se mélangent, vous pourrez trouver des plats uniques, comme la célèbre queue de bœuf braisée ou encore son célèbre mille-feuilles d’igname et de thon, (en photo ci-dessous) qui est un de ses plats signature.

Chefs in Africa

Dans le peloton, on arrive au 5ème plus grand chef de cuisine Africaine, j’ai nommé Chef Christian Abegan, ce camerounais avec son parcours de 30 ans à travers le continent et en dehors également, milite pour une cuisine Africaine forte qui prenne sa place parmi les plus goûteuse au monde, en enlevant le gras, les cubes, et en y intégrant des produits laitiers comme substituts (malgré que l’Afrique ne possède pas de grands producteurs laitiers) !!!

Chef, formateur, gérant de restaurants, consultant en ouverture d’établissements et juré de « Star Chef », l’émission culinaire panafricaine à succès, le cuisinier camerounais est devenu, en quelques années, une figure incontournable de la gastronomie africaine. Mais il ne s’arrête pas là, car il sort un beau livre de recettes qui s’appelle  » Le Patrimoine culinaire africain « .

« Ce livre est un travail de recherche, dit-il. Ma générosité, c’est de faire que les recettes de Côte d’Ivoire puissent être réalisées ailleurs qu’en Côte d’Ivoire. On ne peut pas non plus imposer à quelqu’un d’aller à Dakar pour manger un vrai thieboudiène ! » Jeune Afrique

N’ayant pas de réel plats signature, malgré des plats comme la soupe de boa à la citronnelle, ou la charcuterie de porc-épic qui ont fait sa réputation, je vous propose ci-dessous, quelques photos de certaines de ses recettes et revisites.

On termine ce Top 6, avec la talentueuse Chef Anto, une gabonaise hyperactive et passionnée, qui n’est plus à présenter également. Fondatrice du « WE EAT AFRICA » qui est un festival de la gastronomie Africaine qui permet de promouvoir, les richesses culinaire de notre continent.

Dans un interview au magasine Atabula, elle confiait : « Je déplore que les grands chefs fassent comme si la cuisine africaine n’existait pas. »

Ce seront des études d’ingénierie ou de médecine qu’elle devait faire, comme ses frères et sœur car, la cuisine, son père ne veut pas en entendre parler. Mais elle ne lâche pas son rêve et culottée comme jamais, après avoir suivi des cours en France et aux États-Unis, et avoir travaillé dans des maisons prestigieuse, elle se met à son propre compte.

La cuisine traditionnelle, elle s’y rattache car c’est la base de notre continents, les sublimer, adapter le visuel et le goût. Elle ne parle pas de plats Africain, mais plutôt de ses produits, qui non pas de frontières pré-écrites, mais plutôt d’une transmission de savoir préparer et de saveurs. Pour elle, qu’elle dommage de fusionner un plat si on en connait pas le goût de départ.

« Depuis 2019, c’est sur la chaine Canal Plus Afrique que l’on peut la retrouver en tant que présentatrice de l’émission « Rendez-vous avec Le Chef Anto ». À chaque épisode, elle fait découvrir un pays du continent au travers de sa cuisine. L’occasion de révéler au grand public des cultures culinaires africaines variées ; riches en saveurs et en senteurs. Bien loin des préjugés de plats trop gras, trop sucrés, trop salés ou encore trop pimentés. » Chef Anto Biographie

N’ayant pas un plat signature ou un dessert signature, je vous propose également ci-dessous, quelques photos de ses plats stars .

J’espère que ce petit tour culinaire africain vous aura fait plaisir, et que vous aurai apprécier cet article.

N’hésitez pas à me le faire savoir, en commentaire, en inbox, partagez le, et si vous avez des suggestions, elles sont les bienvenues !!!

Petit cadeau de fin : TOP 10 des plats emblématiques de la Côte d’Ivoire !

  • Le garba.
  • Le poisson sauce claire.
  • Le foutu banane.
  • L’alloco.
  • L’akpessi d’igname.
  • L’attiéké
  • Le kedjenou de poulet.
  • Le placali.

Noêl 2020 : Notre sélection des plus belles et des plus originales bûches d’Abidjan

Nos pâtissiers locaux proposent cette année, aux gourmands et aux gourmets une jolie sélection de bûches de Noël 2020.

Après une année tumultueuse, ils y ont mis toutes leurs bonnes volontés pour vous faire plaisir, et mettre des étoiles sur vos papilles et dans vos yeux. Aux amoureux des goûts traditionnels, où pour les amateurs de saveurs originales… Nous avons choisi pour vous les plus goûteux et les plus talentueux….

C’est simple, vous y trouverez forcément votre bonheur ! 

Ma préférence numéro un va sans aucun doute, à La pâtisserie fine « Nougatine » qui m’a émerveillée avec sa bûche « Guirlande« . leur chef amoureux des gâteaux, vous propose de composer vous même vos saveurs en choisissant les boules de Noël, aux goûts subtils de Litchi, de marron, de cheesecake, de citron, chocolat blanc et tonka….allez je ne vais pas tous vous dire aussi,… une réelle découverte à la commande.

Et bien sûr également des bûches plus classiques, pour les affectionnados des traditions, avec toujours des saveurs revisités et des formes gourmandes.

Bûche de Nougatine pâtisserie fine

Je met en coup de cœur number one également la pâtisserie « Pistache&chocolat » , qui a fait une bûche 100% locale et 100% naturelle comme toujours. Moi qui valorise en générale le fait-main et la créativité, je fais entièrement confiance à cette artisan pâtissier pour un voyage gustatif garanti aux saveurs de la Côte d’Ivoire, avec sa bûche 1,2,3, Soleil, à la mangue, passion, bissap….. Petit info intéressante : Pour toutes commandes de bûches passées avant le 15 décembre, 10% de remise sur les prix !!! Noël magique

La Bûche Pistache&Chocolat : 1.2.3. Soleil

Mais aussi dans un même esprit plus oriental ( que j’aime beaucoup aussi), la bûche Nuit d’Orient, qui nous fait voyager au pays Des cèdres… Glace artisanale parfumée à la rose et à la fleur d’oranger, chantilly et ses éclats de pistache du Liban, hummmmm

La bûche Nuit d’Orient de Pistache&Chocolat

Mon 2ème prix ( hi hi, oui comme pour une compétition) est pour la cake designer Laura Coppetti  » Cake design by Laura », qui m’a bluffée avec son « village de Noël«  composé de génoise, mousse, chantilly et ses petits sablés. Un univers festif et qui donne envie d’y croquer sans modération.

Pour sa bûche, elle nous propose « un chalet Tiramisu«  qui donne vraiment envie avec ses petits boudoirs bien alignés.

Chalet Tiramisu de Cake design by Laura

Deuxième à égalité, j’ai choisi la pâtisserie Zes’t, qui nous propose de faire pour ce mois de décembre, des escales de Noël pour chaque saison de l’année. Ce jeune pâtissier, nous fais découvrir depuis 2 ans, son univers gourmand, contemporain et épuré, avec des saveurs originales, des biscuits imbibés, des glaçages à la rose…..et pleines d’autres associations de gourmandises . Cela vaut bien un coup de cuillère.

Il était impossible de ne pas avoir sur le podium, la pâtisserie, chocolaterie, brasserie Kayser, internationalement connu, pour sa qualité de produits, son irréprochable régularité et les goûts soigneusement choisis et équilibrés. Cette année encore un ravissement des papilles et des yeux !!! Avec des formes épurés et modernes, Sous les palmiers, avec la bûche glacée des tropiques à la coco et passion, ou dans la savane avec la bûche Léopard et son biscuit Joconde sublimé par le cacao,

les bûches Kayser trôneront fièrement sur votre table de Noël, pour finir tout en beauté ce réveillon.

Et pour finir cette sélection, mon choix c est porté sur la Pâtisserie Abidjanaise, qui reste une valeur sûre de la pâtisserie sur la Côte d’Ivoire, et qui nous régale depuis 1960. Cette véritable institution boulangère et pâtissière, vous a concocté des goûts simples mais assurés. La bûche Abidjanaise gourmande à souhait avec des goûts de caramel, poires et amande, et la bûche Royal Fraisier aux parfums et saveurs de fraises bien sûr, mais aussi d une ganache chocolat blanc et un craquant aux pistaches..

Voilà, j’espère que cette sélection vous aura aidé, et comme on dit, « Tous les goûts sont dans la nature », alors à vous votre choix, vos envies, et surtout prenez soins de vous, faites vous plaisir surtout et je vous souhaite de passer d’excellentes et belles fêtes de Noël et de fin d’année.

Les supers aliments de l’Afrique

La tendance culinaire et alimentaire de cette année 2020

La cuisine de l’Afrique de l’Ouest

Ces dernières années, la cuisine asiatique a été la vedette des cuisines internationales. Elle le reste toujpurs avec ses accessoires des plus pratiques et ses saveurs inégalable.

Mais, c’est maintenant au tour de la cuisine de l’Afrique de l’Ouest de se tailler une place grâce à ses super aliments tels que le moringa, ses saveurs riches et exotiques telles que l’hibiscus et la citronnelle et ses plats relevés.

S’éloigner des recettes traditionnelles africaines tout en intégrant des produits africains dans des recettes européennes, tel est le cheval de bataille de Loic Dablé, jeune chef français d’origine ivoirienne, avec Café Dapper, son restaurant situé non loin du Trocadéro à Paris.

Une nouvelle cuisine africaine aux influences diverses désormais connue sous le nom d’afro-fusion.

Aux chaînes de fast-food comme Afrik’N’Fusion, née en 2010, s’ajoutent aujourd’hui des cantines afro très recommandables comme BMK (14, rue de la Fidélité, Xe arrondissement), où l’on peut s’offrir un plat du jour à moins de 13 euros.

Et Comme le dit également Dieuveil Malonga, jeune chef congolais de 24 ans qui définit l’afro-fusion comme un « pont culinaire entre la gastronomie africaine et la cuisine du monde ». Mais aussi et surtout comme une façon de réconcilier, dans l’assiette, toutes les cuisines africaines.

Selon le Chef Danny Smiles qui à livrer son opinion pour la nouvelle année, « la cuisine ouest-africaine va apporter sa touche à la gastronomie mondiale ».

On voit une plus grande variété de farines arriver sur les menus. On connait déjà les farines au quinoa, de maïs, mais on retrouve maintenant celles au chanvre, à la noix de coco et même aux fruits et légumes comme la farine de chou-fleur ou la farine de bananes.

Gourmandise de Papilles exotiques

Cette dernière verra certainement son apogée dans son utilisation culinaire en salé et en sucré au cours de cette année 2020.

Parce que le lait de vaches industriel est particulièrement indigeste et peu intéressant d’un point de vue nutritif, ses alternatives végétales n’en finissent plus de gagner aussi du gallon. A base d’amande, de coco, de riz, d’avoine… Ils s’imposent à la maison comme sur la carte des cafés.

Nous avons la chance ici de bénéficier de produits naturels ou naturellement transformés localement.

La nature ici nous permet également de pouvoir avoir un petit potager, de faire pousser, nos légumes, fruits, aromates, racines ou plantes toute l année à l’extérieur.

100% Locale!!! Jus frais naturel et sirop…

Quand je vous dit jus Frais naturel vous pensez naturellement, au jus d’ananas, eau de coco, jus de pastèque……….

Et pour les sirop de fruits un régal je vais vous laisser découvrir des jus de fruits concentré naturel que beaucoup d’artisans vous propose sur la Côte d’Ivoire et surtout handmade naturel et bio.

Allez c est partie !!!!

Jus de fruits naturel

Nous avons la chance de vivre dans un pays tropical, où la nature nous offre des fruits , des légumes et des racines fraiches, qui nous permettent d’avoir toute l’année des jus, des sirops, un pleins de vitamines essentiels à notre corps et à notre organisme.

Si vous n’êtes pas un ou une adepte d’aller acheter dans des petits marchés, aux vendeurs de fruits et légumes, certains artisans peuvent vous livrer ou vous concoctez des jus frais, des smoothies, du détox et même des glaces pour savourer pleinement les fruits de saisons.

A acheter en petite bouteille en verre ( on préfère pour l’environnement), nous trouvons, les merveilleux jus de mangue nature de AKADI, à diluer ou pas et sans additifs chimiques. Et Mando Food , qui vous propose plusieurs modèles de jus aux saveurs locales, avec ou sans sucres.

http://www.jusakadi.com/?fbclid=IwAR3cxQPA9B_WHijx1YhaP_Zoogt5i-BEUtbN-nH1jkU6lwzKNTX4jOGQsZo http://mandofoods.com/?fbclid=IwAR2QIuPmsyYNa3FXOP6M3reC9RNnXPxcgh7FZVKC2rUVnIRD1aAtvF_PbBQ

Pour les bouteilles de jus naturel de fruits, de légumes (en plastique malheureusement) de plus grand conditionnement, de smoothies, de détox, ou à votre goût, les artisans Fruitizz et Nectar nature tropical, confectionnent pour vous, au gré des saisons, vos natures ou cocktails de vitamines 100% locale et naturelle.

http://fruitizz.ci/?fbclid=IwAR2JTWPVfiQ-0rBYoUf3awfCGg0grfbyxoCuPccGxMwDFSuGPEt_D9cqQGo https://www.facebook.com/nectarnaturetropical/

Sorbet

Et si vous préférer le jus glacé, même en sorbet, WE LOVE PALETA, nous fait découvrir ses esquimaux au bon gout de fruits naturel, car il n’utilise ni de nectar ; ni de purée etc. …. mais que des fruits entiers et des produits simples: Les fruits + de l’eau et peu de sucre.

https://welovepaleta.wixsite.com/welovepaleta?fbclid=IwAR3LUGlQU3BnaXXnrPA4ZXzj5SOmZR-deCpf1sJd8YNc8Rhn0A0JfEuVDA4

Les sirops

Pour les sirops de fruits, j ai sélectionné pour vous Freeandiz, un artisan plus connu pour ses pattes de fruits, mais pas seulement car elle vous propose aussi ses sirops naturels, sans alcools, au bon goût de gingembre-ananas, menthe-citron ou mangue-passion. Tous cela au gré de vos envies.

L’éléphant gourmand quant a lui, propose des sirops de gingembre, de tamarin ou de fleurs d’hibiscus……

Tous ses sirops sont sans alcools et à diluer dans de l’eau, ou pour agrémenter vos smoothies ou cocktails….

https://www.facebook.com/freeandiz/ https://www.facebook.com/lelephantgourmand/

Et ne ratez rien de nos nouveaux articles, en vous abonnant au site internet http://www.lecoindesartisans.com.

Prochain article également 100% locale, sur nos artisans des liqueurs, vins……..de Côte d’Ivoire.

Le naturel 100% Locale !!! Gourmandises….

Miel, confitures, chocolats, fruits sec ou confis, gâteaux sucrés et salés,…..Que de beaux souvenirs d enfance et de gourmandises bien présente encore.

Les bonbons et le chocolat, sont vraiment mes péchés mignon et je ne peux pas passer une journée sans croquer un petit bout de chocolat. Donc je vous invite à découvrir les artisans locaux qui nous proposent des plaisirs gourmands naturels, sains, et 100% handmade et Ivoirien !!!

Les confitures et les pâtes à tartiner

En cuisine traditionnelle, la confiture c’est des fruits, du sucre (beaucoup de sucre !), parfois des gélifiants.

En cuisine « bio », on y met des fruits aussi, mais beaucoup moins de sucre, parfois des épices, des plantes, des fruits secs, des huiles essentielles, du miel, des oléagineux (noisettes, pignons…) et tant d’autres choses encore.

Bref, de quoi faire vibrer les papilles tout en chouchoutant sa santé !!!

Trop de sucre tue le goût

Il ne faut surtout pas tenir compte du mythe selon lequel il faudrait un minimum de 50% de sucre pour 50% de fruits !

Pareille pour les pâtes aux chocolat à étaler.

Il faut aussi savoir choisir des fruits mûrs à point, parfaitement de saison, et ne pas trop les cuire pour les confitures, et préféré un chocolat de qualité aux arômes affirmés, et des assaisonnements qui le mette en valeur gustative, pour les pâtes à tartiner.

Notre number ONE ivoirien, est CAROL’S, ses confitures sont une tuerie comme on le dit familièrement. Elle a su marier les saveurs locale, tout en ajoutant sa touche artisanal, et son sucre modéré. ON ADORE !!!!

Elle travaille exclusivement avec des produits et ressources locaux, sans additifs, en laissant l’empreinte environnementale la moins lourde possible, créant une valeur ajoutée à l’utilisation des matières premières naturelles et contribuant au développement d’une production de qualité en Côte d’Ivoire.

« Les Délices de JOSY » sont également un enchantement pour les papilles, avec une fabrication de confitures de fruits exotiques, faîtes maison, sans additifs ni conservateurs et selon les saisons.

So Love it !!!

Pour les pâtes aux chocolats, nous sommes séduits par 2 artisans qui nous font découvrir des tartines au chocolat saveur noix de cajou, où noix de cajou et miel !!! J’avoue que mon cœur balance .

Ce sont les artisans MONCHOCO artisan chocolatier et MANDOFOODS &CO, mais il y en d’autres également qui se lance dans la production de ses sucreries comme l’artisan FREEANDIZ  qui nous propose 2 suggestions à tartiner. Goûtez et faîtes votre choix !!!

Miel, agave, sucre de coco pour remplacer le sucre

On remplace alors le sucre par un sucrant sain et naturel comme du miel, du sirop d’agave, du sucre de bouleau, du sucre de coco, du sirop d’érable, par exemple. Voire du sucre intégral de type muscovado, qui présente certes un parfum très typé, mais qui s’accorde bien avec certaines saveurs exotiques (banane, ananas, mangue, kiwi, cannelle…) et qui n’a pas les propriétés acidifiantes et dé – minéralisantes du sucre raffiné.

Pour le sucre de coco, notre choix va pour notre artisan local COCOSHOP, avec son sucre de Coco, naturel et handmade.

Le miel, c’est une affaire que l’on connait bien également chez nous, avec notre artisan de Katiola, LE MIEL PUR DE CÔTE D’IVOIRE, reste une valeur sur de handmade et de fabrication saine et naturel.

Mais aussi d’autres artisans dans le domaine de la cosmétique et de l’alimentation, commencent à produire du miel et du sucre de Coco de manières également traditionnel et artisanal…….Ce qui nous fait croire à encore plus de découverte gustative dans les prochains mois et années.

Les Fruits secs, déshydratés et Bonbons

Certains fruits sont secs naturellement, comme les noix (notamment les noix à cerneaux) et les noisettes, tandis que d’autres doivent être déshydratés : abricots, fraises, raisins ou encore bananes, mangues, papayes. Chacun conserve le goût de son fruit d’origine… en plus concentré.

Ils sont bons pour la santé et délicieux en plus ! Toutefois, ils sont très riches en glucides. Évitez donc de les consommer en trop grande quantité. Par ailleurs, leur consommation ne remplace pas celle des pommes et autres oranges gorgées d’eau.

Nous avons la chance en Côte d’Ivoire d’avoir une nature tropical, qui nous permet d’avoir des ananas, des mangues, des papayes, des bananes, corrossol, gingembre……et de pouvoir gardé toutes les saveurs de ses fruits en les transformants handmade, artisanalement et naturellement pour votre plaisir.

Des artisans locaux s’en sont fait une priorité, un savoir faire inimitable et artisanal, dans la confection de pâte de fruits, de bonbons….. Nous avons sélectionné pour vous, le plus connu de tous pour les pâtes de fruits, FREEANDIZ,
ayant pour ambition de faire redécouvrir le goût des fruits avec des recettes familiales simples et naturelles. Leurs produits sont de grandes qualités gustatives , naturels et artisanaux utilisant exclusivement de vrais fruits .

MANDOFOODS&CO, quand à lui, nous fait découvrir des saveurs de noix de cajou caramélisés et de pastilles de gingembre piquante et provocante, produits par des coopératives de femmes !!

Et pour les plus gourmand, l’artisan TOFFIS&CO, va vous surprendre avec ses toffis, cocos grillés, biscuits de baobab, arachide caramélisé (caramel), …tous handmade et 100% LOCALE, aux saveurs d’Afrique.

Les gâteaux secs, sucrés et salés

Miam miam !!!! Qui ne craque pas pour des petits bouts de bonheurs !!!! Moi je dis OUI chaque jours !!!

Des biscuits traditionnels aux goûts d’antan, où revisités aux goûts du jour.

des gâteaux, à la banane plantain, à la patate douce, manioc et chocolat par notre artisan MANDOFOODS&CO, et des goûters 100% africains, avec son mode de vente inédite, découvrez AFRO-GOÛTER, qui vous embarque dans des saveurs bien locale, des vrais goûters africain et vous allez adorer !!!

Le chocolat

Le Chocolat en Côte d’Ivoire est fabriqué de manière artisanale, 100% Bio,sans lécithine de soja (pas d’OGM), sans huile de palme, sans gluten, sans huile essentielle, ni arômes artificiels, sans aucun colorant ou décoration chimique pour la plupart de nos artisans chocolatier.

Le plus connu de tous reste Axel Emmanuel chocolatier, dont la gamme réunit une douzaine de saveur, tels que le piment, les chips de banane plantain, les fraises de Dakar, le bissap, pour ne citer que cela. Et du pur beurre de cacao.

Il a fait également le choix d’utiliser un emballage qui fait la part belle aux tissus africains comme le Kenté Ghanéen, le Faso Dan Fani et le Lwili Pendé Burkinabé, le Kita Ivoirien ou le Samakaka Angolais.

C ‘est une révolution en terme de reconnaissance du chocolat Africain

L’artisan chocolatier MONCHOCO, confectionne à la main et avec soin des produits artisanaux reflétant le goût exceptionnel du terroir ivoirien. Les fèves de cacao, ainsi que l’ensemble des matières premières, sont issues des plantations biologiques et équitables de Cote d’Ivoire.

Avec plusieurs saveurs également de chocolats différents, il vous propose également des infusions de cacao et des fèves, broyés et torréfiés .

Le Café

Nous avons le meilleur café du monde (sans être chauvine, bien sur) !!!

Vous me direz, le meilleur, c’est celui que l’on boit direct chez le producteur, séché et torrifié locale, traditionnellement……Une explosion de parfums et de goûts !!! C’est possible de l’avoir chez vous…

La boutique CAFFE DEL MONDO, vous propose son Espresso TOPMAN sous format capsules made in côte d’ivoire!!! Provenance région Man et Biankouma, 100 % Robusta, 100% espresso Ivoirien !!!

L’incontournable IVORYBLUE, Le 1er Espresso en capsules 100% Made in Côte d’Ivoire, avec sa dosette Koofy, individuelle de café Arabusta et son
IVchoco, les carrés de chocolat à l’Arabusta

Et pour faire plus typique, IKAKENEDAFRIQUE, vous propose au CAVA ( centre artisanal de la ville d’Abidjan), du café moulu, 100% naturel, handmade et artisanal.

Nous terminerons dans un prochain article, sur les jus de fruits frais, les liqueurs fabriqués par des artisans locaux passionnés !!!

Donc restez à l’écoute !!!

Et n’oubliez pas que manger des aliments locaux, non traités, et produits par des artisans de Côte d’Ivoire, vous donne un bénéfice garanti pour votre santé, mais également un plus pour le développement durable, équitable des ressources naturels de notre beau pays !!!

 » Le Naturel revient dans nos cuisines » 2

Les graines, céréales, racines, tubercules, noix, fruits ou légumes Leurs bienfaits et leurs transformations

L’alimentation ne s’appuie pas que sur la viande, le poisson, les légumes ou les fruits. Il existe beaucoup de produits végétaux comestibles à l’état brut, comme les algues, où certaines fleurs par exemple pour ne cité que ceux là, et d’autre transformable sous divers aliments, que l’on utilise déjà, et certainement une petit partie, qui seront l’avenir alimentaire, que nous découvrons petit à petit.

Bien au-delà de leurs qualités gustatives, les épices qui sont un des produits transformable, présentent de très nombreux bienfaits pour la santé, et font parfois l’objet d’une utilisation ancestrale pour leurs propriétés médicinales. Elles proviennent pour la plus part de graines ou de racines, transformés naturellement pour en gardé toutes les vertus.

Les farines quant à elles, souvent à base de céréales, sont aujourd’hui également fabriqués avec des fruits, des légumes, des racines et tubercules et nous permettent de faire des plats sans gluten, sains, riche en matière grasse et en vitamines.

1 – Il faut savoir que en Côte d’Ivoire, les principaux tubercules , racines et rhizomes alimentaire, sont :

Le manioc

Le manioc est principalement utilisé pour la consommation humaine, sous de nombreuses formes telles que le manioc frais bouilli, le manioc transformé sous forme de farine, ou en fécule (comme le tapioca) . Les racines de manioc constituent une source importante de glucide et ses feuilles, consommées en tant que légume, sont une bonne source de protéines et de vitamines . On retrouve le manioc dans quelques recettes typiques africaines comme le couscous de manioc, le foufou, le cassave ou le chikwangue mais aussi dans la composition de certaines bières artisanales.
Bien que moins nourrissant que le taro, l’igname, la patate douce, la banane ou le fruit de l’arbre à pain, le tubercule de manioc a une certaine valeur nutritive. Il est plus énergétique que la pomme de terre car il contient beaucoup de glucides qui apportent des calories à l’organisme. Il est tout aussi pauvre en lipides et plus riche en fibres ainsi que en vitamines C et potassium.

L igname

Il existe des centaines de variétés d’ignames, mais seulement quelques-unes d’entre elles sont comestibles1. L’igname entière, telle que consommée, a fait l’objet de peu de recherches, malgré les quelques propriétés médicinales qui lui sont attribuées. Bien qu’il soit considéré avant tout comme une source de glucides (sucres), ce légume contient plusieurs vitamines et minéraux importants, de même que des protéines.  Il remplace de façon originale la pomme de terre ou la patate douce. L’igname possède une écorce coriace, difficile à peler, mais qui s’attendrit à la cuisson. La chair est tendre, blanche ou jaune, rose si le légume est très mûr. En tranches épaisses grillées au barbecue ou dorées à la poêle. Les antioxydants qu’elle contient procureraient aussi plusieurs bienfaits sur la santé. L’igname est un gros tubercule farineux, riche en amidon. Comme la patate douce, elle se prête aux mêmes usages culinaires que la pomme de terre. Nettement plus sucrée que la pomme de terre, sa chair permet également d’en faire des entremets, des marmelades, des poudings, des biscuits, des gâteaux, des glaces, des crêpes et d’autres dessert

    Le gingembre


Selon la médecine chinoise et indienne, ce merveilleux rhizome soigne à peu près tous les maux. Il redonne l’appétit aux estomacs les plus austères, facilite la digestion des plus voraces et apporte tonus et vitalité à tous… Sans oublier ses effets aphrodisiaques qui lui confèrent une réputation sulfureuse. Pourtant, cette plante médicinale en rebute certains.  Le gingembre peut être utilisé sous différentes formes, comme en capsules, en poudre, en tisanes, frais ou en sirop.  Gingembre, ail et oignon
En consommant du gingembre avec de l’ail ou de l’oignon (ou mieux encore, les deux) on créerait une synergie entre leurs différents composés antioxydants. Ce qui leur permettrait de surpasser leurs effets antioxydants individuels. Leurs  propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes sont bien connues et leur potentiel anticancer est démontré in vitro . Le gingembre moulu est une excellente source de manganèse et Le gingembre cru est une source de cuivre.  L’africain du Nigeria et du Sierra Leone, plus corsé, possède une puissante saveur camphrée qui en fait un produit de choix pour la production d’huile essentielle et d’oléorésine, dont on tire des arômes employés en cuisine, en parfumerie ou dans les médecines de l’Extrême-orient. La manière la plus facile de consommer le gingembre est le thé au gingembre, frais dans un muesli ou rappé dans une salade, en jus
 pour bien digérer après un repas copieux… surtout si elle s’accompagne de quelques cubes de gingembre confit , en poudre idéale pour apporter un goût parfumé à des sablés au gingembre et au chocolat, ou encore pour transformer un gâteau basique en un délicieux cake au gingembre et mariné, très souvent utilisé dans la cuisine japonaise, vous devrez néanmoins vous armer de patience pour le déguster sous cette forme… pas moins de deux à trois semaines !!

Le curcuma

La couleur ocre égaie déjà l’assiette. Connu pour ses vertus anti-inflammatoires et anti-oxydantes, le curcuma vient aussi activer l’hormone de la bonne humeur, la sérotonine. Il saupoudre largement la cuisine indienne et la cuisine thaïe qui l’associe souvent au lait de coco pour les currys de poisson. On oublie souvent de le glisser dans les desserts à base de fruits mais son parfum agrémente agréablement les recettes sucrées. Pour les puristes, on choisit le curcuma provenant de la région du Kerala en Inde. Sa teneur en curcumine est la plus dense. Le curcuma peut etre utilisé frais: souvent utilisé haché dans des recettes, contient de nombreuses huiles essentielles, et il peut être utilisé cuit ou sous forme fraîche dans des salades, jus ….Pour le curcuma en poudre, La poudre de curcuma séché : son utilisation et la plus courante, bien que certains ingrédients actifs soient perdus par le séchage, la plupart sont conservés. Se servir d’huile d’olive, d’huile de coco ou d’autres matières grasses améliore la biodisponibilité du curcuma. Par conséquent, la poudre de curcuma ou le rhizome de curcuma râpé devrait être utilisé aussi souvent que possible mélangé à des recettes telles que la vinaigrette, mayonnaise…Pourquoi : l’épice se mélange mieux à l’huile que si il était avalé ou ajouté au plat en dernière minute. De plus, lors de l’utilisation de rhizome de curcuma frais, les huiles végétales naturelles aident à l’absorption de la curcumine.
Afin d’utiliser au mieux le curcuma dans vos recettes chaudes, préférez les huiles saturées et résistantes à la chaleur telles que l’huile de noix ou de coco, évitez les huiles végétales riches en graisses mono-insaturées telle que l’huile d’olive.

Le Souchet


Le souchet, également appelé la noix tigréeou encore chufa, est un tubercule qui est utilisé depuis des siècles pour ses vertus curatives et régénératrices. Il est considéré comme un aliment complet et très intéressant au niveau nutritionnel grâce à ses apports en vitamines, minéraux et oligo-éléments, fibres solubles et insolubles ou en bonnes graisses. Il est une source de protéines végétales d’excellente qualité en plus d’être extrêmement facile à digérer en comparaison avec d’autres sources de fibres. Mais le souchet est surtout reconnu pour ses effets bénéfiques sur la santé de l’estomac et de l’intestin grâce à sa teneur élevée en fibres insolubles, qui est supérieure à la teneur en fibres bien connue du son d’avoine, des prunes ou des graines de chia .Il est tout particulièrement conseillé dans le cadre d’un régime pour les diabétiques. On le consomme Entier, avec ou sans la peau. Pelé, il est plus tendre. Non pelé, on le trempe quelques heures dans de l’eau pour l’attendrir. Il forme un en-cas sain et donne un petit côté « healthy » à l’apéro. On le trouve sous forme de farine, ou boullie, qui s’utilise sans cuisson, pour agrémenter un muesli ou épaissir un smoothie, et permet de réaliser des pâtisseries sans gluten avec d’autres farines (riz, millet…). Parsemée sur un fond de tarte, elle évite aux fruits de détremper la pâte. Plus rare, l’huile de souchet se distingue par sa richesse en oméga-9 et sa saveur toute douce.

Le Moringa

Le jus tiré des feuilles du Moringa produit une hormone de croissance végétale applicable à la plupart des cultures, avec une augmentation de la production d’au moins 25%. Les graines sèches réduites en poudre peuvent être utilisées en cuisine, pour assaisonner les sauces. Les racines des jeunes plants peuvent également être séchées et réduites en poudre pour relever l’assaisonnement, avec un goût proche de celui du raifort. Mais c’est la consommation des feuilles du moringa qui fait le plus parler d’elle, offrant une richesse nutritionnelle rarement observée. Les analyses montrent en effet une grande concentration de vitamines A et C, un complexe de vitamines B , du fer, du calcium, des protéines, du magnésium, du zinc et du sélénium. Les feuilles de moringa rapportent les 9 acides aminés essentiels* à l’être humain, phénomène peu commun pour une plante, et 9 acides aminés supplémentaires. Comme les feuilles séchées sont plus concentrées, leurs teneurs sont plus élevées pour la plupart de ces nutriments. 100 grammes de poudre de moringa apportent autant de protéines qu’un œuf, et plus de fer qu’un steak ! Le moringa a déjà été utilisé par les programmes de lutte contre la malnutrition des enfants dans les pays en développement. Il suffit en effet de 30 grammes de poudre de moringa pour assurer les besoins quotidiens d’un enfant en vitamine A, 80% de ses besoins quotidiens en calcium, 60% de ses besoins en fer, et près de 40% de ses besoins en protéines.

2 – Quand aux graines, céréales, écorces, noix utilisés le plus communément sont :

Les écorces, et les graines de Néré ,

Parkia Biglobosa de son nom scientifique), plante présente dans toutes les savanes africaines, se reconnait surtout par ses fruits qui sont de longues gousses contenant de nombreuses graines noires enrobées de pulpe jaune. De ses fleurs à ses grains, en passant par ses feuilles et ses fruits secs, le néré est l’une des plantes les plus prisées en Côte d’Ivoire (pays où il ne pousse que dans le Nord) pour ses nombreuses vertus. Le nectar des fleurs est sucé, les fruits verts sont consommés grillés, la pulpe de fruit est consommée brute et/ou rentre dans la préparation de boissons et de gâteaux. Le néré a des graines qui rentrent dans la préparation du « soumbara », traditionnellement utilisé comme arôme d’assaisonnement des repas – communément appelé « Soumbara » obtenu après transformation de ses graines. Il présente également des propriétés médicinales Très commune, localement abondante, l’espèce a comme habitat les sols limoneux et sableux profonds. 

Le Sorgho ou Le mil


Le sorgho est une céréale sans gluten, riche en protéines et en amidon. Très nourrissant, c’est la céréale du 21ème siècle, elle est parmi les céréales majeures, qui a le plus grand potentiel de développement. Sa contribution à l’alimentation des peuples du monde en fait la cinquième céréale, vitale pour un demi milliard de personnes, mais loin derrière le quatuor de choc maïs-riz – blé- orge.
Le mil est une désignation de céréale africaine réputée pour ses qualités nutritionnelles. Associé à un autre aliment riche en protéines végétales, il convient parfaitement à l’alimentation végétarienne.
À ceci près que le sorgho reste le préféré, et de loin, pour les repas du quotidien. Et pas n’importe lequel, plutôt les variétés locales que les sorghos hybrides à grand rendement.
Presque à égalité avec le mil, il supporte les grandes chaleurs, ce qui sera précieux face au réchauffement climatique. Le sorgho est une céréale nourrissante qui répond aussi bien aux besoins du bétail que des hommes. Le mil associé au riz ou aux lentilles permet aux végétariens de ne pas souffrir de carences. Le mil et le sorgho sont décortiqués au pilon, réduit en farine ou en semoule.
On peut cuisiner les deux, décortiqués mais entier, comme du riz, ou bien extraire la farine pour des bouillies ou des porridges , des pains plats, des galettes ou des pancakes, appelés marsa au Ghana. La boule de mil par exemple, peut être accommodée de lait, de sucre, de piment… On peut aussi griller ses graines, un peu comme du pop-corn : elles n’éclatent pas mais prennent un goût délicieux, Il ne reste plus qu’à l’ajouter à une salade composée ou à une farce .

Le Fonio

C’est une céréale cultivée depuis des millénaires en Afrique de l’Ouest et longtemps considérée comme un aliment de pauvre, gagne les étals de nos magasins spécialisés. Sans gluten et riche en nutriments, il fait regorge de bienfaits. Riche en sels minéraux et en acides aminés, le fonio constitue une alternative alimentaire intéressante pour les intolérants au gluten. Sa composition, proche de celle du sorgho ou du riz est adaptée au régime alimentaire des personnes atteinte de la maladie cœliaque. Ses petits grains se préparent généralement sous forme de couscous ou de bouillie et accompagnent tous types de plats
Proche du quinoa, le fonio fait montre d’une grande richesse nutritionnelle  . Le fonio ne fait jamais honte à la cuisinière.» Comme l’exprime l’adage populaire, le fonio a de grandes qualités gustatives. En Afrique de l’Ouest où on le cuisine comme de la semoule, il est un met particulièrement apprécié et compose les menus de fêtes.

La noix de Coco

La noix de coco qui est le noyaux d’un fruit, est le fruit exotique par excellence. Dans le commerce, on la trouve sous diverses formes : entière, râpée, en copeaux, en lait, en crème ou encore en eau. Elle se cuisine aussi bien dans des plats salés que sucrés. Elle est riche en matières grasses.
La noix de coco contient une quantité élevée de fibres alimentaires,
L’huile de noix de coco a gagné en popularité dans les dernières années. Certains lui attribuent des bienfaits allant même jusqu’à contribuer à la perte de poids et c’est vraisemblablement le plus ancien des corps gras à avoir servi en cuisine, le lait de noix de coco est une excellente source de fer et la crème de coco peuvent remplacer leurs équivalents d’origine animale dans toutes les préparations, tandis que la noix de coco desséchée est une bonne source de fer pour l’homme et une source pour la femme, leurs besoins étant différents. De son côté, la noix de coco crue est une source de fer. Outre l’eau de coco, la chair et l’huile obtenues du fruit, on tire du cocotier divers autres produits alimentaires : la sève des fleurs se consomme fraîche ou est transformée en sirop par ébullition et en sucre par cristallisation. Fermentée, elle donne du vin et du vinaigre et, distillée, de l’alcool. On consomme également le pollen, le cœur du palmier et les jeunes pousses fraîches.

Néanmoins, beaucoup de légumes, fruits, fleurs et plantes aromatiques, sont utilisés comme la Patate douce, la banane plantain pour la fabrication de farines nourrissante, le fruit du Baobab, transformé en poudre au vertu tonique ou des épices ou condiments faites avec du piment, des oignons verts, fleurs d’hibiscus,etc….

A travers cette article, j’ai essayé de vous faire connaitre d’autres facons de consommer, et pour la fin, voici quelques produits que nos artisans locaux transforment de manières naturel ou artisanal, et qui font des packages qui valorisent le produit et donnent une touche en plus de notre Afrique.

Les différents artisans en visuel du dessus sont :

Nota Bene, Eburny Food, Mandofood&co, La boutique paysanne, Carol’s, Alloua Sweet, L’Eléphant Gourmand…..

Beaucoup encore à découvrir sur nos marchés et petits magasins locaux ou les concepts stores ethnique africain, je n’ai fait qu’entre ouvrir les portes de nos merveilles culinaires africaine.

Pour la derniere partie de notre article « Le Naturel revient dans nos cuisines », je vous parlerez des douceurs, gourmandes, sucrés, locale, handmade et naturel !!!! Donc à très vite !!!

Le Naturel revient dans nos cuisines, 100% LOCALE

Et on adore ça… Découvrez les aliments sains et naturel de nos artisans


Aujourd’hui, nous consommons des aliments industriels, qui n’ont aucuns goûts et ont une valeur nutritionnelle de plus en plus faible.  Les nouvelles méthodes de culture en sont la cause principale.  Mais, on assiste aussi à une déferlante d’aliments malsains, et manger mal est aujourd’hui plus facile que de manger sainement. 

Depuis plusieurs siècles, ils existent des aliments sains, naturels, de saison et bon pour la santé. Aujourd’hui, ils sont plus populaires que jamais et de plus en plus de personnes se laissent séduire par ses super aliments et redécouvrent la force de ces produits naturels et sains.

Ce sont des produits naturels (baies, graines, algues, fruits et légumes) qui ont un effet positif sur le corps et renforcent le système immunitaire.  Ces aliments contiennent une grande quantité de vitamines, minéraux, enzymes, acides aminés, antioxydants et offrent souvent plus de 12 propriétés bonnes pour la santé. Il s’agit donc de puissants aliments qui possèdent une quantité extraordinaire de nutriments.

Nos artisans, et pour certains artisans – producteurs, ont choisi de protéger la planète, en n’utilisant que des produits naturels, des procédés naturel, une culture et un savoir faire unique à chacun d’entre eux….Ce qui nous permet de profiter de produits de qualité, goûteux et riche en vitamines.

Nous démarrons donc ce 1er article, avec les aliments verts, les infusions et les poivres….

*** Les aliments verts

Les Maraîcher de Babi ( Babi Bio ) et Le Comptoir bio de Nath, sont notre choix, chez les artisans – producteurs, pour les légumes, les fruits et les œufs, car ce sont des aliments naturels issus d une culture raisonnée.

 » Devenez LOCAVORE et achetez ECO RESPONSABLE ! » – Nathalie Coppeti, Le Comptoir bio de Nath

Mais aussi des légumes issus de l’Agriculture BIO, des produits de la Mer, des produits fermiers issus de productions raisonnées et de l’Agro Écologie de Côte d’Ivoire à des prix raisonnables, Épicerie Maison, Gourmandises, etc….

*** Les Infusions, Thés

Pour les tisanes et Thé ou infusion, nous vous recommandons les artisans, et artisans – producteurs suivant:

Akantéa

Ikanene d’Afrique

Les Tisanes LAFIA.

Des Tisanes Naturelles à base de plantes du terroir africain et des arômes de moringa, de thé des savanes, de Kinkeliba, Bissap rouge ou blanc, citronnelle, gingembre, ect…..que vous n’auriez Jamais soupçonnés .

*** Les poivres

Nous avons la chance en Côte d’Ivoire d’avoir, plusieurs choix en terme de poivre locale naturel !!!

Pour ma part, mes préférences vont sur :

  • le poivre Kapece de Tiassalé qui est une variété de poivre la plus répandu à Tiassalé : grandes feuilles et par bouturage
  • Le poivre d’Anyama Pepper de la ville dont il porte le nom,
    a été planté en 2013 en agriculture raisonnée et les grains sont triés à la main après le séchage
  • Et Lady Melzah, le poivre de Tipadipa, dont les vertus des plantes de neem et de moringa sont testés sur ses poivriers.

Il est donc IMPORTANT de consommer locale, de motiver nos petits artisans et producteurs locaux….ça peut être votre vendeur de légumes du quartier….la vendeuse de gâteaux du carrefour…L’économie locale handmade et l’économie de promiscuité, rien de plus beaux pour la société.

Dans mes prochains articles,  » Le Naturel revient dans nos cuisines », nous parlerons des artisans – producteurs de graines, racines, farines et épices qui sont la base de plusieurs plats sains, équilibrés, très bons pour la santé et indispensable dans une cuisine, après les légumes, les oeufs, les produits frais, le sel et le poivre !!!

Mais aussi des artisans – producteurs du chocolat, du café, des fruits secs ou modifiés naturellement…..Les liqueurs et vins spiritueux, TOUS local et Naturel !!!