Naissance d’un 6ème Océan en Afrique ?

Vrai ou fausse théorie ?

Un 6ème océan en formation © NASA

Nous sommes dans la région d’Afar en Ethiopie. Un endroit où il n’y a souvent aucune goutte de pluie pendant 9 mois et où les températures peuvent atteindre 50 degrés au soleil.

On l’appelle la corne de l’Afrique, parce que cet endroit a une forme de corne de rhinocéros et s’il devait y avoir un événement géologique majeur sur la terre, c’est dans cette région qu’il aurait lieu.

Pourquoi me direz vous ?

L’explication est simple : c’est là que se rejoignent trois plaques tectoniques : les plaques arabique, nubienne et somalienne. La terre est en constante mouvance, et surtout dans ce triangle vert, car les 3 plaques se rejoignent et bougent.

Mais quelque chose de grandiose est entrain de se passer.

Il faut savoir que 3 semaines après l’éruption du volcan Dabbahu en 2005, dans la région de l’Afar, au nord de l’Éthiopie, ( qui a provoqué des centaines de tremblement de terre ) le sol s’est soudainement déchiré, et une crevasse/faille de 56 km de long pour une profondeur estimée de 12 à 15 mètres est apparue par endroit.

Une crevasse qui se serait normalement formée en plusieurs centaines d’années et qui s’est produite en quelques jours seulement. Cette région possède une spécificité géologique: la vallée du Rift est un ensemble de plusieurs failles et ruptures de la couche externe de la croûte terrestre qui s’étire sur 6 000 kilomètres, partant de l’Afrique australe plus au sud jusqu’à la mer Rouge et passant sous la corne de l’Afrique. .

Un phénomène très ancien, scruté depuis les années 1970, et bien plus depuis l’éruption.

Aujourd’hui c’est une faille qui s’étend sur près de 60 km et 10 m de profondeur par endroit. Elle continue à se creuser et s’écarter progressivement de 7 à 8 mm par an, car la nature prend son temps.

.metrotime.beFun-nouvel-ocean-est-bien-en-train-de-naitre-en-afrique-de-lest%

Une étude constate également que depuis deux ans, la petite plaque de Victoria, qui se trouve entre les branches orientale et occidentale du Rift en Afrique de l’Est, tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre par rapport à la plaque tectonique africaine.

C’est qui a créé une friction.

Les scientifiques apprennent donc grâce aux avancées technologiques et les mesures GPS, que la croûte terrestre est entrain de se transformer en croûte océanique, comme on l’a conné sous le nom de fameuse « dorsale » tout au fond des océans.

L’apparition de cette dorsale océanique, deux plaques tectoniques en plein milieu du continent, leur font penser que tous ces événements ressemblent à ceux qui ont donnés naissance à l’Océan Atlantique, et ils pensent qu’un nouvel océan pourrait naître à cet endroit de la Terre.

La formation des dorsales océaniques – Google

Pour ces scientifiques c’est un signe clair qu’un nouvel océan est en train de se former. Un océan qui à terme sera nourri par les eaux de la Mer rouge et toute cette partie de l’Afrique de l’Est ( la Somalie, une partie de l’Éthiopie, du Kenya et de la Tanzanie) deviendra son propre petit continent.

Par contre il faudra patienter au moins 10 à 15 millions d’années avant de pouvoir se baigner dans ce nouvel océan.

Ouest France

Mais il existe d’autres théories.

Pour certains chercheurs, la naissance d’un 6ème Océan serait une utopie, et les crevasses seraient dues aux différentes grosses pluies diluviennes qui se sont abattues sur l’Éthiopie, et le Kenya ces derniers jours, soit 10 jours après l’éruption.

Le sismologue Stephen Hicks de l’université de Southampton, soutient, qu’il n’y a aucune preuve que l’activité sismique soit à l’origine de ce phénomène vu au Kenya. 

Pour réconcilier peut être tous les chercheurs et scientifiques, le géologue américain, Ben Andrews du Smithsonian Institut propose une autre théorie, qui est : « cette crevasse c’est probablement formée il y a des centaines de milliers d’années à la faveur de la tectonique des plaques, puis elle aurait ensuite été effectivement comblée par la cendre volcanique. Avant que celle-ci soit ensuite évacuée et engloutie par les pluies récentes. »

Mais, je veux croire en la théorie de la naissance d’un 6ème Océan en Afrique, et je suis le géologue Kényan David Adede qui nous dit :

« Historiquement, les mouvements tectoniques ont créé des zones de faiblesses géologiques remontant jusqu’à la surface, Même si elles sont souvent remplies par des cendres volcaniques, dont celles du Mont Longonot proche, La vallée du Rift coupe déjà l’Afrique en deux au rythme de 2,5 centimètres par an. À cette vitesse, la séparation entre la plaque somalienne et la plaque africaine prendra 50 millions d’années, » selon l’expert. 

Avec toutes ces données et ses informations, à vous de vous faire votre propre opinion, mais une chose de sûr, c’est que le planisphère actuel ne ressemblera pas à celui qui existera dans 50 millions d’années. Bien sûr à cause des plaques tectoniques qui bougent d’une part, mais aussi à cause du réchauffement climatique de la planète qui accélère la fonte des glaces, et pour finir, la pollution de l’air, la pollution matériel…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s