Potagers urbains – Abidjan

L’alternative pour un retour au vert dans nos capitales ?

L’agriculture en ville est une solution 100 % locale, pour subvenir aux besoins en légumes et autres produits maraîchers des citadins et prend de plus en plus de place dans l’économie des pays du monde et aussi sur le continent africain.

Ce concept, par ailleurs est très apprécié des entrepreneurs africains, qui dans une vision d’amener la jeunesse vers l’agriculture, voient une vraie porte de sortie du chômage.

Petite précision tout de même, en Afrique, le jardin potager (appelé parfois jardin d’arrière-cour ou jardin de cuisine) fait partie des habitudes et représente l’un des différents systèmes de culture utilisés par le ménage rural et de plus en plus par le ménage urbain qui y voit une économie et une manière de consommer sainement.

Je vous propose de découvrir ce lien très intéressant pour faire son jardin potager en milieu tropical : http://www.agromisa.org/agrodoks/Agromisa-AD-9-F.pdf

En Côte d’Ivoire, grâce à ses micros entreprises, les particuliers, les restaurants, les supérettes et les supermarchés, peuvent s’approvisionner en légumes, fruits et produits agricoles frais toute l’année.

L’hôtel Novotel est d’ailleurs un précurseur dans le fait de créer son potager urbain, afin d’apporter aux clients toutes les saveurs authentique de produits frais et bio.

Il faut également saluer, le quartier de Cocody, que l’on surnomme  » Beverly Hills Africain « , qui en 2016, a été le 1er quartier d’Abidjan a planté 2 000 arbres pour lutter contre le réchauffement climatique et lutter également contre la déforestation. Le future devrait y voir d’ici 2030, mille fois plus d’arbres plantés.

Ce qui me laisse à penser que l’agriculture et le reboisement contribuent et contribueront à rendre nos villes plus accueillantes, plus respirable et plus verte surtout !!!

A Abidjan, ceux qui ci-sont mis :

Agrolight

Dans les zones maraîchères de Babi en bordure de lagune, des jardiniers y font des cultures de légumes frais et locaux.

Mais depuis quelques années, à cause du bateau le PROBO KOALA, qui a déversé dans la nuit du 19 au 20 août 2006 à Abidjan des déchets toxiques, causant la mort d’au moins 17 personnes, la confiance des consommateurs a été mise à rude épreuve.

Améliorer la nutrition grâce aux jardins potagers.ftp://ftp.fao.org/docrep/fao/005/x3996f/

D’où un engouement encore plus important pour le bio, le cultivé maison…du vert dans l’assiette mais pas n’importe lesquels.

Tous le monde ou presque ce met à cultiver ses propres légumes chez lui, sur un balcon, dans un jardin, dans un petit coin de la maison, pour une garantie de produits sains et riches en vitamines. C’est mon prochain défi de cette année.

Si vous avez apprécié cette article, n’hésitez pas à liker, partager, et surtout si vous avez des suggestions, je suis preneuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s